Prix scientifique

Gaël Buldgen reçoit le prix de l’Union Astronomique Internationale pour la meilleure thèse en physique stellaire


Gaël Buldgen, ancien doctorant au STAR Research Institute,  vient de se voir attibuer le prix de la division G de l’Union Astronomique Internationale (IAU) qui récompense la meilleure thèse de l’année en physique stellaire.

G

aël Buldgen, ancien doctorant au sein du groupe ASTA (STAR Research Institute) de l’Université de Liège, vient de recevoir ce prix qui récompense la qualité de ses recherches dans le cadre de sa thèse de doctorat sur l’analyse sismique du soleil et des étoiles de type solaire qu’il a effectuée sous la direction du Pr Marc-Antoine Dupret et du Dr Daniel Reese (Observatoire de Paris-Meudon). Actuellement en séjour post-doctoral à l’Université de Birmingham (HiROS research group), Gaël Buldgen partira, en octobre prochain, poursuivre ses recherches à l’Observatoire de Genève.

Pour en savoir plus sur les recherches de Gaël Buldgen, lire l’article Que nous cache notre Soleil ?

Prix de l’Union Astronomique Internationale

Les Prix du doctorat de l'IAU récompensent des réalisations scientifiques exceptionnelles en astronomie dans le monde entier. Il existe une série de prix, un pour chacune des neuf divisions de l'IAU, chaque division choisissant un lauréat dans son propre domaine de l'astronomie.

Le prix de la division G récompense la meilleure thèse en physique stellaire qui se centre sur la compréhension des propriétés des étoiles de toutes les masses et stades d'évolution et des mécanismes physiques qui les gouvernent. Cette division s'intéresse également à la binarité et à la multiplicité stellaire, depuis les systèmes proches jusqu'aux systèmes étendus.

Partagez cette news