Institution

Séance de Rentrée académique 2018


Dans Institution Citoyenneté Campus

À l'occasion de la séance de Rentrée académique de ce 20 septembre 2018, l'Université de Liège a distingué trois "lanceurs d'alerte" (les violences contre les homosexuels, les violences contre les pauvres, les violences contre les femmes) : Hassan Jarfi, Christine Mahy, Denis Mukwege ont reçu les insignes de Docteur honoris causa de l'ULiège.

La séance, tenue en présence de nombreux représentants politiques, académiques, diplomatiques et sociaux, a marqué l'ouverture officielle de l'année académique 2018-2019. Elle s'inscrivait également à la veille de l'inauguration de la Chaire "La violence faite aux femmes et aux filles dans les conflits" (en abrégé Chaire Mukwege) créée par l'Université de Liège en concertation avec le Dr Denis Mukwege.

Discours de M. le Recteur Albert Corhay

Discours de Rentrée académique
Allocution de clôture

Allocutions des représentants des corps

Simon Briand, représentant les étudiants
Martine Evraudreprésentant le personnel administratif, technique et ouvrier
Grégory Cormannreprésentant le personnel scientifique
Annie Cornetreprésentant le personnel enseignant

Présentation des Docteurs honoris causa

vid-img-1

Hassan Jarfi, Docteur honoris causa de l'Université de Liège

En décernant le titre de Docteur honoris causa à Hassan Jarfi, ce n’est pas seulement l’homme de paix et de tolérance que l’Université de Liège honore, c'est aussi dépasser le supplice insoutenable d’Ihsane pour rappeler qu’en transigeant avec les valeurs essentielles de nos démocraties et avec les droits de l’homme, chacune de nos « différences » (sexuelles, religieuses, ethniques, physiques, sociales,…) risque un jour de devenir l’objet de la même violence. En ce sens, nous sommes tous « Ihsane Jarfi ».

vid-img-1

Rentrée académique 2018 : Discours de Hassan Jarfi

Allocution prononcée lors de la Cérémonie de Rentrée Académique, le 20 septembre 2018, au cours de laquelle Hassan Jarfi a reçu les insignes de Docteur honoris causa de l'Université de Liège.

vid-img-1

Christine Mahy, Docteur honoris causa de l'Université de Liège

En décernant un doctorat honoris causa à Christine Mahy, l’Université de Liège réaffirme à travers son exemple le rôle émancipateur de l’éducation et de la culture, rôle qui guide et inspire l’ULiège, université publique qui se veut ouverte au plus grand nombre indépendamment des conditions sociales, des différences ou des origines.

vid-img-1

Rentrée académique 2018 : Discours de Christine Mahy

Discours prononcé lors de la Cérémonie de Rentrée Académique, le 20 septembre 2018, au cours de laquelle Christine Mahy a reçu les insignes de Docteur honoris causa de l'Université de Liège.

vid-img-1

Denis Mukwege, Docteur honoris causa de l'Université de Liège

En décernant le titre de Docteur honoris causa à Denis Mukwege, l'ULiège souhaite honorer le parcours d’un homme d’exception, mais aussi partager l’humanisme de Denis Mukwege et son espoir indéfectible dans le progrès de l’esprit humain.

vid-img-1

Rentrée académique 2018 : Discours de Denis Mukwege

Allocution prononcée lors de la Cérémonie de Rentrée Académique, le 20 septembre 2018, au cours de laquelle le docteur Denis Mukwege a reçu les insignes de Docteur honoris causa de l'Université de Liège.

À l’occasion de sa présence à Liège pour y recevoir le titre de Docteur honoris causa, le Dr Denis Mukwege a annoncé la création avec l’Université de Liège de la Chaire internationale sur « La violence faite aux femmes et aux filles dans les conflits » (en abrégé « Chaire Mukwege »).

Partagez cette news