Conférence

La Ballata del Pinelli

Une chanson de Giancorrado Barozzi, Dado Mora, Flavio Lazzarini et Ugo Zavanella


Infos

Dates
12 décembre 2018
Lieu
ULiège - Campus du Centre ville - Bâtiment central A1 - Salle Commu II
Place du 20-Août, 7
4000 Liège
Voir la carte
Horaires
De 12h à 14h
Prix
Conférence gratuite, entrée libre.
S'inscrire

Dans le cadre du cours Études de textes littéraires italiens modernes II, consacré à La culture et la chanson en Italie, le Pr Luciano Curreri reçoit Vanni DELLA GIUSTINA et Daniel MARCOLUNGO.

La Ballata del Pinelli est un document significatif de l’histoire d’Italie.
 
« L’Italie a la chance d’avoir encore les cantastorie [...] Une histoire chantée de la mort de l’anarchiste Pinelli est aussi précieuse pour représenter l’Italie des années ‘70 qu’une soirée sur une des petites scènes de Palerme [...] où d’authentiques spectateurs se passionnent encore [...] aux coups de théâtre et aux mille aventures de Charlemagne »

(Jean Nobercourt, correspondant au « Monde » pour l’Italie).

Texte original de la chanson

À propos des intervenants

Vanni Della Giustina est psychologue de première ligne en Maison Médicale à Seraing et Daniel Marcolungo est licencié en histoire de l'art et archéologie de l'université de Liège. Tous deux passionnés de jazz et de chant social italien et international, ils font partie du groupe vocal C’est des Canailles ! et, avec Jamil Bahri, du trio musical Canti all’arrabbiata.

Lectures recommandées

  • Santo Catanuto, Franco Schirone, Il Canto Anarchico in Italia nell’Ottocento e nel Novecento, Zero in condotta, Milano 2001, pp. 271-288.
  • Leoncarlo Settimelli e Laura Falavolti, Canti anarchici, da “Addio Lugano” alla “Ballata del Pinelli”, Savelli, Roma 1975, pp. 111-118.
  • Cesare Bermani, "Guerra guerra ai palazzi e alle chiese…”. Saggi sul canto sociale, Odradek, Roma 2003, p. 265.
  • Cesare Bermani, Pane, rose e libertà, le canzoni che hanno fatto l’Italia: 150 anni di musica popolare, sociale e di protesta, Rizzoli, BUR senzafiltro, Milano 2010, p. 187.
  • Gualtiero Bertelli (sous la direction de), Canzoniere d’une Italie qui chante et se raconte, Editalie, Toulouse 2015, p. 370.
  • Stefano Pivato, Bella Ciao, Canto e Politica nella storia d’Italia, Laterza, Roma-Bari 2005, p. 295.

Contact et informations

Pr Luciano CURRERI, Département de langues et littératures romanes  /  Langue et littérature italiennes

 

Partagez cet agenda