Colloque international

Migration & protection sociale


Dans Colloques

Infos

Dates
Du 27 février au 1 mars 2019

Organisé par le CEDEM, ce colloque vise à explorer les liens entre migration et protection sociale dans l'Union européenne du point de vue des politiques publiques et de protection sociale et des pratiques migratoires.

Les systèmes de sécurité sociale de nos États-providence, bousculés par la crise financière et la transformation de politiques « de protection » vers des politiques « d’activation », sont aujourd’hui également confrontés à une nouvelle question : quel accès à la sécurité sociale pour les migrants en Europe ?

Cette question est au cœur du colloque organisé à Liège par le CEDEM (Centre d’Études de l’Ethnicité et des Migrations) de l’Université de Liège du 27 février au 1er mars 2019. C’est le colloque de printemps d’IMISCOE (International Migration, Integration and Social Cohesion), le plus grand réseau européen de recherche sur les migrations et l’intégration, associant 700 chercheurs et 45 centres d’études en Europe, dont le CEDEM à l’ULiège. Le colloque se tiendra en un lieu insolite, l’hôpital du Valdor à Liège, superbement rénové.

Stratégies alternatives et importance des liens pays de destination / pays d’origine

La combinaison de réformes restrictives des systèmes de sécurité sociale et le contexte politique européen davantage défavorable aux nouveaux arrivants exacerbent la précarité des migrants dans certains États européens. En dépit de variations nationales, les systèmes européens de protection sociale semblent dans l’ensemble éprouver de sérieuses difficultés à aider les étrangers à faire face aux risques sociaux. Face aux contraintes administratives, les chercheurs observent chez les migrants des stratégies alternatives de protection sociale pour contourner les risques sociaux, par exemple des mécanismes de solidarité reposant sur l’appartenance communautaire. Les chercheurs soulignent aussi la nécessité de prendre en compte les besoins des proches dans les pays d’origine pour comprendre comment les migrants gèrent les risques sociaux dans les pays de destination.

Plus globalement encore, il apparaît important pour les chercheurs d’accorder davantage d’attention à la dimension extérieure des politiques d’aide sociale des pays d’origine et aux « politiques de diaspora » novatrices conçues spécifiquement pour répondre aux besoins des ressortissants étrangers ayant un accès limité ou nul à la protection sociale des pays de destination.

Le colloque fera notamment écho aux travaux intermédiaires des chercheurs de l’ULiège dans le cadre du programme MiTSoPro (Migration and Transnational Social Protection in -post- crisis Europe), financé par un ERC Starting Grant, prestigieuse bourse du Conseil Européen de la Recherche octroyée à Jean-Michel LAFLEUR (Chercheur qualifié FNRS au CEDEM) pour recenser les politiques sociales à destination des migrants et déterminer quels sont les migrants les mieux et les moins bien protégés face aux différents risques sociaux.

La conférence plénière du colloque sera donnée le 28 février par le Pr Virginie Guiraudon (CNRS research professor, Sciences Po Paris) sur le thème « Who cares. Who benefits ? The role of migrants in the restructuring of Welfare states. » (18h, Salle académique de l’Université de Liège).

En pratique

Colloque Migration and Social Protection in the European Union : Public Policies, Migrant Practices and the Politics of Welfare. 27/02 > 01/03 2019
Hors la conférence plénière, le colloque se tient à l’Hôpital du Valdor, rue Basse-Wez 145, 4020 Liège.

Voir le programme du colloque

 

Partagez cet agenda