Développement durable

Deux équipes ULiège remportent le Zero Waste Student Challenge 2019

Un concours organisé par La Fondation pour les Générations Futures


Le montant des prix remportés sera employé au renforcement et au développement des initiatives présentées visant à inciter la réduction des déchets d’objets à usage unique.

Le Zero Waste Student Challenge

L

a Fondation pour les Générations Futures a décerné au début du mois d'avril, les prix de la première édition du Zero Waste Student Challenge à 15 projets inspirants d’étudiants du supérieur. Issus de 8 Universités/Hautes Ecoles du pays, ces étudiants ont convaincu un jury de spécialistes par leurs projets visant à réduire l’utilisation d’objets à usage unique.

Parmi eux, des étudiants ULiège ont été récompensés pour deux projets distincts : "Empreinte environnementale et sociétale : un atelier pour faire mieux avec moins", à l’initiative d’un groupe de 15 étudiants en Architecture, encadré par un professeur à l’Université de Liège et "Fais pas de bourde, prends ta gourde !", imaginé par 5 étudiantes du Groupe ULiège Solidaire (GUS).

Empreinte environnementale et sociétale : un atelier pour faire mieux avec moins

Ce projet a été réalisé dans le cadre d’un atelier portant sur la notion d’économie de moyen aussi bien au niveau financier que matériel, auquel ce groupe d’étudiants en Master 2 en Architecture participe. Chaque année, un projet sur demande d’un maître d’ouvrage est choisi pour permettre un processus complet (de la conception à la réalisation). Les étudiants se retrouvent alors dans un processus collaboratif d’autogestion et doivent prendre contact et être à l’écoute du maître d’ouvrage. Les projets proposés prônent des valeurs sociales et visent une amélioration de la société actuelle.

Le groupe des 15 étudiants récompensés travaille cette année avec l’ASBL Revers, qui a pour but de « Prendre soin des personnes en souffrance par la création d’espaces nouveaux décentrés du champ médical » et qui « utilise la culture comme instrument universel indispensable à toute société ». L’initiative de ces étudiants consiste à améliorer la qualité spatiale et le confort de leurs locaux, forts étroits pour leurs activités.

Cette intervention se base sur les besoins des membres de l’ASBL ainsi que sur un travail préalable effectué par des étudiants ergonomes et architectes d’intérieur. Cette année, le matériau phare est le bois et plus précisément la réutilisation de portes provenant de chantiers de démolition.

2019 zwsc illu 33 magalirenard1

Prix remporté : €500 pour développer un site web présentant les projets et pour créer une plateforme

Photo © Magali Renard

Fais pas de bourde, prends ta gourde !

Le Groupe ULiège Solidaire (GUS) interfacultaire, reconnu par la Fédération des étudiants de l’ULiège, a pour objet de mener des actions de sensibilisation à l’environnement et à la solidarité sur le campus de l’université de Liège. Le GUS agit en partenariat étroit avec l'ONG Universitaire, Eclosio.

Cinq étudiantes du GUS, issues de diverses formations (sciences sociales, sciences de l'éducation et sciences de la population et du développement), ont élaboré le projet « Fais pas de bourde, prends ta gourde ! ». Cette initiative propose des gourdes aux étudiants de l’ULiège, et interpelle les autorités pour l’installation de fontaines à eau.

La vente de gourdes, accompagnée d’action de sensibilisation, permettra de sensibiliser l’ensemble de la communauté universitaire (étudiants, professeurs…) à l’importance d’employer des contenants réutilisables dans sa vie quotidienne. De plus, cela permettra de mettre en évidence la consommation hors norme de bouteilles en plastique sur le site de l’Université.

Par ailleurs, les étudiants ont souvent un budget serré ; il s’agit donc de rendre le prix de la gourde le plus bas possible, tout en gageant d’une bonne qualité.

uliege faispasdebourdeprendstagourde prix

Prix remporté : €2.500 pour donner un coup de pouce à l’achat des gourdes et permettre de les proposer à un prix de 5 euros aux étudiants

 

Crédit photos 1 et 3 © Fondation pour les Générations Futures

Partagez cette news