Science et Théâtre

binôme : Dislocation cervicale


In Research Citizenship Culture

L’Université de Liège et le Théâtre de Liège participent à la création d’un projet original : "binôme"

« binôme » réunit auteur et chercheur pour faire émerger une œuvre artistique qui prend la forme d’une lecture-spectacle accompagnée de projections-vidéos relatant les rencontres entre les protagonistes. La représentation scénique est suivie d’un riche échange avec le public.

Pour la première fois, ce concept original (qui en est à sa dixième édition) mettra à l’honneur un projet de recherche issu de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plus spécifiquement de l’Université de Liège.

Il associera Sophie LAGUESSE, une chercheuse du GIGA-Neurosciences (ULiège) qui consacre ses recherches à l’addiction à l’alcool et plus précisément à l’étude des effets de l’alcool sur la maturation du cerveau adolescent et Hakim BAH, auteur d’origine guinéenne, déjà récompensé à l’étranger par de nombreux prix littéraires. « Dislocation cervicale » est le titre donné par ce dernier à son texte librement inspiré des travaux de la chercheuse.

Ce projet est porté par la Maison des Sciences de l’Homme, LIEGE CREATIVE et Réjouisciences. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Découvrir le spectacle

Dislocation cervicale sera présenté pour la première fois le 17 juillet, 17h30 au Jardin de l'Université d'Avignon. Par la suite, la création sera notamment présentée à Liège (Cité Miroir) aux écoles et au grand public dans le cadre du festival Corps de Textes et du Printemps des Sciences (26 mars 2020, 20h).


Binôme ?

« binôme » réunit auteur et chercheur pour faire émerger une œuvre artistique qui prend la forme d’une lecture-spectacle accompagnée de projections-vidéos relatant les rencontres entre les protagonistes. La représentation scénique est suivie d’un riche échange avec le public.

Pour la première fois, ce concept original (qui en est à sa dixième édition et a déjà conquis un large public en France) mettra à l’honneur un projet de recherche issu de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plus spécifiquement de l’Université de Liège.

La création « Binôme : Dislocation cervicale » présente le double intérêt de valoriser l’excellence de nos chercheurs et de susciter, par « le théâtre scientifique », une réflexion sur un enjeu sociétal. Forts des liens qui les unissent, le Théâtre de Liège et l’Université de Liège sont heureux, à travers ce projet commun, de réaffirmer leur ancrage dans la Cité et leur fonction d’animation et de circulation des savoirs.


À propos de Sophie LAGUESSE (Chercheuse, GIGA Neurosciences – ULiège)

Passionnée depuis toujours par les sciences et le cerveau en particulier, Sophie Laguesse a entrepris des études en sciences biomédicales à l’Université de Liège, suivies par un doctorat en neurobiologie du développement au GIGA-Neurosciences.

Ses recherches portent alors sur la traduction protéique au cours du développement du cortex cérébral, et se concluent par l’identification d’un nouveau mécanisme par lequel une altération de la synthèse protéique entraine la microcéphalie.

Après son doctorat, Sophie a voulu élargir ses connaissances en neurosciences, en se dirigeant vers les neurosciences des systèmes et du comportement.

C’est ainsi qu’elle a entrepris un post-doctorat à l’Université de Californie San Francisco, afin d’étudier les mécanismes cérébraux de l’addiction a l’alcool.

Ces trois années de recherche sont couronnées par la mise en évidence d’une nouvelle protéine qui agit au niveau du « centre du plaisir » et qui promeut les comportements compulsifs d’addiction à l’alcool.

De retour en Belgique en Octobre 2017, elle rejoint son laboratoire de thèse pour initier un nouveau projet qui combine ces deux thématiques de recherche et étudie ainsi les effets de la consommation d’alcool sur la maturation du cerveau adolescent.

En utilisant un modèle de souris, ses premiers résultats confirment la dangerosité d’une prise d’alcool excessive pendant l’adolescence sur la mise en place des connexions entre neurones, entrainant l’émergence de comportements défectueux à l’âge adulte, dont une tendance plus prononcée à l’addiction a l’alcool.

Elle souhaite désormais continuer ses recherches sur ce sujet, afin d’une part, d’identifier de nouveaux mécanismes d’action et de nouvelles cibles de l’alcool, ce qui permettrait de développer par la suite de nouveaux médicaments pour lutter contre l’alcoolisme, et d’autre part de participer à l’amélioration des stratégies de prévention contre l’abus d’alcool à l’adolescence.


À propos de Hakim BAH (auteur)

Hakim Bah, est né à Mamou (Guinée). Ses textes sont lus, créés et joués dans différents lieux en Afrique et en Europe. Son travail reçoit de nombreux prix (Prix RFI Théâtre, Prix des Journées Lyon des Auteurs de Théâtre, Prix d’écriture Théâtrale de la ville de Guerande…) et bourses (Institut Français/Visas pour la création, Beaumarchais, CNL, Aide à la création de ARTCENA).

Ses pièces sont publiées chez Lansman Éditeur, Théâtre Ouvert et Passages. Il codirige par ailleurs la compagnie Paupières Mobiles (France) et assure la direction artistique du festival Univers des Mots (Guinée).

Share this news