Concours

Natacha Delrez remporte la finale internationale du concours Ma Thèse en 180 secondes



Natacha Delrez, aspirante FNRS au laboratoire de Vaccinologie et Immunologie de la Faculté de Médecine vétérinaire de l'ULiège, qui représentait la Belgique à la finale internationale du concours "Ma Thèse en 180 secondes", est la lauréate de cette 6e édition !

L

es 18 candidats, issus d'universités francophones, s'étaient donné rendez-vous ce jeudi 26 septembre au grand théâtre de Dakar pour participer à la sixième finale internationale du concours "Ma thèse en 180 secondes". Natacha Delrez, doctorante à l'ULiège au sein du laboratoire d'Alain Vanderplasschen, a convaincu le jury avec son exposé intitulé "Il était une fois l'anguille, le virus et la luciole".

La jeune chercheuse, aujourd'hui aspirante FNRS qui entame sa troisième année de thèse, s'intéresse à l'infection et la propagation d'un herpèsvirus chez les anguilles européennes (anguilla anguilla). Elle tente de comprendre comment ce virus infecte les poissons, comment il se propage et la façon dont il les affaiblit au point d'entraîner leur mort. Grâce au soutien du FNRS et du Fond Européen pour les affaires maritimes et la pêche, la chercheuse espère aussi pouvoir mettre au point un vaccin efficace et sûr contre ce virus.

Natacha Delrez remporte ce concours 4 ans après Adrien Deliège, alors doctorant en Sciences Mathématiques à l'ULiège, lauréat de la 2e édition de la finale internationale qui s'était déroulée à la Sorbonne à Paris en 2015. 

vid-img-1

Natacha Delrez - Ma Thèse en 180 secondes

Prestation de Natacha Delrez lors de la finale à l’ULiège le 30 mars 2019.

 

Ma thèse en 180 secondes

Le concours "Ma thèse en 180 secondes", organisé pour la première fois en 2008 à l'Université du Queensland en Australie, consiste en un exposé de 3 minutes pendant lequel un·e doctorant·e présente, de façon vulgarisée, claire et concise, son sujet de thèse au grand public. Chaque année, le concours se déroule dans six universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles : l’UCLouvain, l’ULB, l’ULiège, l’UMONS, l’UNamur et l’USL-B. Chaque université désigne des candidats qui participeront à la finale inter-universitaire. Les lauréats de ce concours participeront à la finale internationale, qui rassemble les lauréats de chaque pays francophone du concours « Ma thèse en 180 secondes ».

Partagez cette news