Communiqué de presse

L’Université de Liège ouvre en Outremeuse un pôle de formation en langues


vid-img-1

L'Université de Liège a inauguré son nouveau pôle de formation en langues ce mardi 8 octobre au sein de l’ex-Institut d’Anatomie, rénové, et dans un nouveau bâtiment compact et économe en énergie. Un investissement global de 8 millions d’euros, financé à hauteur de 5 millions par un subside en 2014 du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L

e site de la rue de Pitteurs en Outremeuse à Liège regroupe l’ensemble de la filière de formation en Traduction et Interprétation de la Faculté de Philosophie et lettres ainsi que l’Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV), l’Institut Confucius (langue, culture et société chinoise) et le Centre d’Études japonaises.

Ce nouveau pôle de formation en langues (douze au total) est installé dans l’ex-Institut d’Anatomie, rénové, et dans un nouveau bâtiment compact et économe en énergie, auquel il est relié par une passerelle vitrée. Des cours du jour et des cours du soir s’y donnent désormais chaque jour en semaine, en ce compris le samedi.

La rénovation de l’ex-Institut d’Anatomie et la construction du nouveau bâtiment constituent un investissement global de 8 millions d’euros, financé à hauteur de 5 millions par un subside en 2014 du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le contexte de ce projet est l’intégration des études de traducteur et interprète à l’Université à la suite du Décret Paysage de l’enseignement supérieur. En effet, la Haute École de la Ville de Liège avec laquelle l’ULiège organisait cette filière en codiplomation depuis 2008, a perdu à la rentrée 2015-2016 son habilitation conditionnelle à organiser ces études, au bénéfice de l’ULiège. Depuis cette date, l’ULiège est donc la seule à diplômer les étudiants de cette filière, qui demeure cependant coorganisée avec la Haute École de la Ville de Liège.

Ces évolutions de la formation en Traduction et en Interprétation ont donné l’opportunité de former sur le site de Pitteurs, où se situaient déjà l’Institut Confucius et le Centre d’Études japonaises de l’ULiège, un pôle important dédié à l’apprentissage des langues et des cultures étrangères. Un autre pôle demeure sur le site du 20-Août où se situent les filières de Langues et Lettres (modernes, romanes, classiques, orientales), certains cours se donnant toutefois dans les nouvelles installations de la rue de Pitteurs.

Douze langues enseignées

En cours du jour et du soir.

En 2019, la Faculté de Philosophie et Lettres, en collaboration avec la Faculté de Droit, Science politique et Criminologie, a lancé en cours du soir un certificat en connaissances juridiques pour le traducteur et l’interprète juré.

Un bâtiment économe en énergie

Le nouveau bâtiment (L5) va au-delà des normes en vigueur en matière de performances énergétiques et environnementales :

  • Éclairage LED
  • Panneaux photovoltaïques
  • Récupération des eaux de pluie
  • Régulation performante du chauffage et de la ventilation
  • Isolation des façades
  • Mobilité douce : parking vélos, douches

Dans l’ex-Institut d’Anatomie (L3) :

  • Remplacement de la régulation du chauffage
  • Remplacement des châssis
  • Amélioration de l’isolation thermique des toitures
  • Remplacement des éclairages des bureaux et salles de cours par des LED

De nouvelles salles de cours et des équipements adaptés aux études en interprétation

Surface nette utile du nouveau bâtiment : 1526 m2

  • Cafétéria (80 places)
  • Salle d’étude (98 places)
  • 15 à 17 salles de cours, de 10 à 30 places, deux de 48 places, une de 70 places (destinée à un projet de laboratoire de langue virtuel), deux de plus de 90 places (transformables en deux plus petites salles), dont une équipée d’une cabine d’interprétation fixe

Dans l’ex-Institut d’Anatomie :

  • Amphithéâtre de 270 places entièrement rénové
  • 15 salles de cours entre 20 et 30 places, trois de plus de 40 places (suite à la transformation de l’ancienne salle de dissection)
  • Le remarquable Petit amphithéâtre de dissection est préservé
  • Deux salles d’interprétation (huit cabines doubles et quatre cabines simples)
  • Un laboratoire de langue adapté à la pratique de la langue des signes
  • Bureaux du personnel de la filière Traduction et Interprétation, de l’ISLV, du Centre Confucius et du Centre d’Études japonaises.

Partagez cette news