Recherche

Sur une carte, un village et son fleuve se racontent !

Faculté d'Architecture


Virginie Pigeon, architecte et paysagiste, assistante et chercheure à la Faculté d’Architecture, clôture  une étude de cas liée à sa recherche : sur base de récits des habitants, elle a redessiné les cartes d’une commune nantaise.

L

a recherche en Architecture peut revêtir des formes originales et inattendues. L’étude de cas menée par Virginie Pigeon a abouti, au fil de ses rencontres sur site, à la construction de cartes mêlant dessins, traces, anecdotes et réflexions sur le territoire… Aux côtés de la pure représentation des lieux, les histoires et l’imaginaire tiennent une large place, tout comme le fleuve, à la fois lointain au quotidien mais indissociable du passé et de l’identité du village.

Une résidence à Nantes en 2019

Virginie Pigeon, architecte et paysagiste, Anne Ledroit, architecte et Eric Valette, plasticien ont été sélectionnés par Wallonie Bruxelles Architecture et la Maison de l’Architecture des Pays de la Loire à Nantes pour mener une première résidence franco-belge. Objectif ? Développer des actions de sensibilisation par le dessin sur la thématique « densification urbaine et architecture contemporaine en péri-urbain » autour de deux territoires définis : Saint-Jean-de-Boiseau, commune nantaise, et Walcourt, commune wallonne de la Province de Namur. Ils se sont dès lors rendus à plusieurs reprises en 2019 dans la région de Nantes pour y mener des recherches.

La promenade comme une méthode d’investigation !

Pour mieux comprendre le territoire et le traduire graphiquement sur une carte, l’équipe a travaillé selon une méthode d’investigation peu commune, convoquée entre autre par le sociologue Jean-Yves Petiteau : celle des itinéraires. Le témoin emmène le chercheur en promenade exploratoire sur des lieux qui lui sont chers et partage les valeurs qui le lient au territoire.

Les récits des habitants, adultes et enfants, les témoignages sensibles et les dessins ont offert du site une lecture délicate, co-construite, attentive aux formes bâties et non-bâties, aux identités véhiculées, aux modalités d’appropriations, aux envies et aux imaginaires…

La résidence s’est clôturée par une exposition et par des moments d’échanges avec les habitants. L’objet carte est l'occasion de réunir une communauté autour de la question du lieu, de l’ancrage, de l’attachement, du bien commun, et de mettre en avant l’ambiguïté des questions soulevées.
 

Lien avec la recherche en Architecture

Virginie Pigeon mène une recherche doctorale dans le domaine de la cartographie au sein du laboratoire Team 11. Les recherches du laboratoire questionnent l’architecture en tant que pratique culturelle collective au service du développement d’une société soutenable et solidaire.

Plus d’infos

Virginie Pigeon

Partagez cette news