Recherche

L’ULiège participe à un projet visant à mieux comprendre l’impact de la lumière

Au sein d'un consortium européen de huit laboratoires, l'ULiège recrute des chercheurs


L’humeur, l’attention, le cycle veille-sommeil et la régulation des hormones sont des fonctions affectées par l’exposition lumineuse caractéristique de notre mode de vie contemporaine. Le Dr Gilles Vandewalle va étudier l’impact non-visuel de la lumière

Le Dr Gilles Vandewalle du GIGA-CRC-In Vivo Imaging (ULiège) fait partie d’un consortium de huit laboratoires européens financés par la Commission Européenne dans le cadre d’un European Training Networks Marie-Skłodowska-Curie. Le projet, intitulé « LIGHTCAP : LIGHT, COGNITION, ATTENTION, PERCEPTION », vise à coordonner 15 projets de recherche doctorale visant à mieux comprendre l’impact non-visuel de la lumière. Les universités impliquées sont situées à Bâle, Berlin, Eindhoven, Lausanne, Manchester et Sheffield en plus de Liège.

Au-delà de son rôle essentiel pour la vision, la lumière affecte en effet de nombreuses fonctions qui ne sont pas directement liées au système visuel ; elles sont regroupées sous le terme « non-visuelles ». Ces effets inclus la régulation du cycle veille-sommeil, de l’humeur, de l’attention et de certaines hormones. L’avènement des LED a permis l’utilisation de plus en plus étendue de sources lumineuses qui ont maintenant envahi tout notre environnement et tous les moments de notre journée, jusqu’aux écrans dans notre chambre à coucher. Cette exposition lumineuse plus importante n’est pas sans conséquence sur la santé, et il apparait de plus en plus clairement qu’une mauvaise utilisation de la lumière contribue à dérégler notre sommeil, notre humeur et notre attention tout en augmentant le risque d’autres pathologies. Il est donc important de mieux comprendre l’impact qu’a la lumière pour fournir les outils nécessaires à la création d’outils lumineux appropriés en fonction de notre activité, du moment de la journée, de notre âge et de notre état de santé, dans des environnements variés tels l’école, l’hôpital, l’entreprise ainsi que le domicile.

Le Dr Gilles Vandewalle contribuera au projet en investiguant les mécanismes cérébraux impliqués dans ces effets grâce à l’appareil IRM 7 Tesla récemment installé à l’ULiège et à la stimulation magnétique transcranienne couplée à l’électroencéphalogramme (TMS-EEG).

Le projet s’étend de la recherche fondamentale à l’implémentation de solutions lumineuses optimisant à la fois la vision et les fonctions non-visuelles en situations réelles (p.ex. dans la rue). Il regroupe des disciplines telles que l’électrophysiologie, la psychologie, la médecine, l’imagerie médicale, et la mise au point d’appareils lumineux. D’une durée de quatre ans, ce projet débute en mars 2020 par le recrutement de 15 jeunes chercheurs curieux d’aborder un projet multidisciplinaire à travers l’Europe.

Contact

Dr Gilles VANDEWALLE

GIGA - CRC - In Vivo Imaging - Sleep and chronobiology

Voir les détails de l’annonce de recrutement


Photo by Andrew Guan on Unsplash

Partagez cette news