Sortie de presse

Boris Krywicki et Yves Breem : Presse Start

40 ans de magazines de jeux vidéo en France


Dans Recherche Culture

Tilt, Joystick, Player One, Consoles +, JV, Jeux vidéo Magazine... : Autant de revues spécialisées qui ont fait (et font encore) rêver leurs lecteurs et lectrices presque autant que les jeux vidéos dont ils parlent. Boris Krywicki et Yves Breem retracent l'histoire passionnante de la presse vidéoludique depuis ses origines, à travers les 226 titres français qu'ils ont répertoriés.

Retransmission de la rencontre avec les auteurs le 15/10

L'ouvrage, fruit de plus de plus de cinq années de recherche, couvre les 40 ans de l’épopée des magazines français spécialisés en jeux vidéo, depuis ses débuts avec Tilt en 1982 et jusqu'à aujourd'hui – quelques pages sont même consacrées à la crise du Covid-19 et les adaptations qu’elle nécessite–. En s’appuyant sur une cinquantaine d’interviews et des milliers de pages d’archives, Presse Start retrace l'histoire de ce secteur particulier, les circonstances de sa naissance, l’ambiance potache au sein des rédactions, ou encore les différends entre les journalistes et l’industrie qu’ils couvrent.

Le projet débute en 2015, avec les premières recherches d’Yves Breem, spécialiste de la presse vidéoludique de l’association MO5.COM, la plus grosse association européenne pour la préservation du patrimoine informatique et vidéoludique. Il réalise de nombreuses rétrospectives en interrogeant, sous forme de podcasts, les figures incontournables du milieu. Courant 2018, il est rejoint par Boris Krywicki, chercheur au Liège Game Lab de l'Université de Liège, qui étudie les techniques d’enquête des journalistes spécialisés en jeux vidéo. Leur complémentarité, qui associe ton vulgarisateur et rigueur académique, a permis de répertorier 226 titres de presse, du pionnier Tilt à la satire de Canard PC, de l’âge d’or enthousiaste à la distanciation critique.

L'ouvrage qui en résulte, Presse Start, s’adresse à tous ceux et celles que les magazines de jeux vidéo ont fait rêver durant l’enfance et l’adolescence,  bien avant l’avènement d’Internet, lorsque ces pages barriolées représentaient le seul moyen de s'informer sur les œuvres à venir. Certaines revues ont alors remporté un succès phénoménal, comme le Playstation Magazine d’Hachette (1995-2000) et ses 300.000 exemplaires diffusés.

On y découvre aussi d’inombrables anecdotes, des témoignages étonnants, à propos, par exemple, des horaires de travail décalés de l’époque ou de quelques voyages de presse mémorables :

« Chez Joystick et Joypad, y’a des mois de Noël où on écrivait 250 à 300 pages. C’étaient des rythmes de travail assez hallucinants. (...) Évidemment que j’allais bosser le samedi et le dimanche, je ne me posais même pas la question. C’était le bonheur de jouer à tout » (Grégoire Hellot, ex-journaliste entré dans le milieu à l’âge de 16 ans, cité dans Presse Start, p.50).

« Je me souviens d’un voyage de presse en Angleterre où l’éditeur du jeu vidéo présenté avait rassemblé les journalistes par équipes, dans des chars d’assaut. On devait viser avec le canon, un autre devait recharger... Évidemment, les obus étaient à blanc, mais c’était très fun et incroyable, sourit le pigiste Olivier Lehmann. » (Presse Start, p.157)

Au fil des nombreux entretiens, les auteurs cherchent également à analyser les spécificités de cette presse et ses axes d'évolution, les pistes de réinvention des journalistes, toujours en quête de valeur ajoutée. Est-il possible d’y réaliser de l’investigation, alors qu’elle est historiquement liée de manière ténue à l’industrie vidéoludique ? Au-delà du traitement des nouveautés et de leur aspect technique, il y a dans ces magazines une place pour le reportage, l’humain, le travail de terrain.

Julie Le Baron, journaliste à Canard PC, par exemple, a travaillé sur les pratiques du jeu vidéo en prison :

« À l’arrivée, cet article ne parle presque pas de jeu vidéo. Finalement, le médium constitue presque un prétexte, une porte d’entrée pour s’intéresser aux prisons, à leur aspect humain. Je pars avant tout d’une curiosité personnelle, de l’envie de voir comment ça se passe sur le terrain, dans un milieu qu’on connaît mal, avec une perspective qui me paraît inédite, et peu importe si ça ne concerne pas les jeux vidéo du moment » (Julie Le Baron, journaliste à Canard PC, citée dans Presse Start, p.351).

C'est donc une importante part de l'histoire du jeu vidéo en France qui est traitée dans cet ouvrage passionnant rempli de témoignages inédits. Une version collector est également disponible. Elle comprend en supplément un panorama des magazines vidéo dans 27 pays étrangers.

Les auteurs

Boris Krywicki est chercheur au Département Médias, Culture et Communication de l’Université de Liège et membre du Liège Game Lab. Diplômé en journalisme, il enseigne les techniques d’investigation, la déontologie de l’information, et épisodiquement l’histoire de la presse vidéoludique. Il a été publié dans Manuel d’analyse de la presse magazine (Armand Colin, 2018) et Culture vidéoludique ! (Presses Universitaires de Liège, 2019).
 Sa thèse de doctorat, en cours de finalisation, retrace la généalogie des techniques d’enquête des journalistes spécialisés en jeu vidéo.

Yves Breem est le spécialiste depuis 2008 de la presse jeu vidéo de MO5.COM, la plus grosse association européenne pour la préservation du patrimoine informatique et vidéoludique. Secrétaire de MO5.COM pendant trois ans, il a fondé en 2012 les podcasts sur l’histoire des magazines, dont il est toujours responsable. Il est l’auteur d’une dizaine de conférences sur le sujet.

 

Le Liège Game Lab 

Créé en 2016, le Liège Game Lab rassemble les chercheurs de l’Université de Liège qui étudient le jeu vidéo en tant qu'objet culturel, avec des perspectives méthodologiques qui s’écartent des options traditionnelles des game studies.

Le collectif de recherche mobilise son expertise dans le cadre de cours théoriques et pratiques, de colloques internationaux, d’expositions ou d’ateliers, comme LiègeCraft, qui propose aux participants de se réapproprier l’espace urbain à travers Minecraft, en passant par de la consultance pour des projets de développements d’applications, de jeux vidéo classiques ou en réalité virtuelle ou des activités et formations autour de la médiation numérique.

Le Liège Game Lab a par ailleurs réalisé le MOOC « Introduction à la culture vidéoludique », l’ouvrage Culture Vidéoludique ! (Presses Universitaires de Liège, 2019). Cette année, l’équipe lance le premier certificat universitaire entièrement dédié à la culture vidéoludique et à son utilisation à des fins professionnelles.

En savoir + : Twitter - Youtube  - Twitch

 

PresseStart

 

Le livre

Boris Krywicki et Yves Breem, Presse Start. 40 ans de magazines de jeux vidéo en France, Omaké Books, 2020. 

Presse Start contient un cahier de 16 pages couleurs reprenant les couvertures des magazines qui ont marqué le public français.

Une version collector limitée à 1 000 exemplaires (disponible uniquement auprès de l'éditeur) réunit dans un coffret le livre Presse Start ainsi qu'un livre bonus de 48 pages, en couleur, sur les magazines de jeux vidéo dans le monde (27 pays couverts).

 

Parution : 15/10/2020

Nombre de pages : 404

Format : 14,8 cm x 21 cm (A5)

Prix public : 24,90 € - 34,90 € (standard - collector)

ISBN : 978-2-37989-043-7

 

Le 15 octobre à 17h, l'ouvrage sera présenté au Point Culture de Liège, en présence des deux auteurs. La rencontre sera animée par Bjorn-Olav Dozo et Marc Vanesse. Event Facebook.

Boris Krywicki présentera également l'ouvrage au Point Culture de Louvain-le-Neuve le 27 octobre à 17hEvent Facebook

Partagez cette news