Conférence

De Gaulle vu de Belgique


Infos

Dates
21 octobre 2021
Lieu
Le Bocholtz
Place Saint-Michel, 80
4000 Liège
Voir la carte
Horaires
De 18h30 à 20h30
S'inscrire

Une leçon du Collège Belgique par Catherine Lanneau

Cinquante ans après sa mort, la figure du général de Gaulle demeure, pour beaucoup, une référence incontournable sinon un mythe politique, bien au-delà des frontières françaises.

La « période gaullienne », celle des tourbillonnantes années 60, a retenu l’attention de nombreux historiens mais peu se sont penchés sur le rapport particulier entretenu par les Belges et la Belgique avec le général de Gaulle et le gaullisme.

Cette conférence, centrée sur les Belges francophones, évoquera d’abord la découverte du personnage durant la Seconde Guerre mondiale avant d’envisager les ressorts de sa popularité à la Libération. Elle s’attardera ensuite sur les liens, réels ou fantasmés, entre de Gaulle, son entourage et le mouvement wallon et sur l’existence ou non d’une filiation idéologique « gaullienne » en Belgique. Enfin, elle envisagera la dimension mémorielle : existe-t-il une mémoire du général de Gaulle dans notre pays ?

À propos de la conférencière

Catherine LANNEAU est docteur en Histoire et titulaire d'un DEA en Relations internationales et Intégration européenne. Professeure à l'Université de Liège et secrétaire du groupe de contact du F.R.S.-FNRS « Belgique et mondes contemporains », elle consacre ses principales recherches à l'histoire de Belgique, de Wallonie et des relations franco-belges aux XIXe et XXe siècles et, en particulier, à l'action dans les médias de groupes de pression ou de réflexion.

Elle a notamment publié L'inconnue française. La France et les Belges francophones 1944-1945 (P.I.E.-Peter Lang, 2008) et a co-dirigé divers ouvrages collectifs dont, avec F. Depagie, De Gaulle et la Belgique (Avant-Propos, 2015), avec M. Dumoulin, La biographie individuelle et collective dans le champ des relations internationales (P.I.E.-Peter Lang, 2016) et, avec P. Annaert et V. Dujardin, Charles-Ferdinand Nothomb. Un homme d'Etat, une époque (Archives générales du Royaume, 2019).

Elle est, en outre, vice-présidente de l'Alliance française de Liège et membre du comité scientifique de la Revue Générale.

À propos du Collège Belgique

Placé sous l’égide de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts, qui a associé à son projet les Académies de Médecine, et de Langue et Littérature françaises, et sous le prestigieux parrainage du Collège de France, le Collège Belgique a l’ambition d’aborder autrement les matières traitées dans ses cours-conférences, dispensés à Bruxelles au Palais des Académies, à Namur au Palais provincial, à Liège et à Charleroi au Palais des Beaux-Arts.

Le Collège Belgique propose à chacun, tant à un public curieux qu’au chercheur spécialisé, des cours-conférences de haut niveau, orientés vers des thématiques peu explorées et aux confins de différentes disciplines. Il vise ainsi à sortir des universités, institutions artistiques et autres centres de recherche un savoir peu diffusé, afin de permettre à l’ensemble des citoyens d’y accéder.

en savoir +

Partagez cet agenda