Infos

Dates
Du 5 juin 2021 au 12 septembre 2021
Lieu
Musée Wittert
Place du 20-Août, 7
4000 Liège
Horaires
Du lundi au vendredi de 10h à 16h et le samedi de 10h à 13h. Fermeture le 21/07/2021. Prise de rendez-vous souhaitée (via le bouton S'INSCRIRE)
Prix
Gratuit
S'inscrire

Cet été, le musée propose une exposition consacrée à Augusta Berbuto, artiste liégeoise active entre 1952 et 1980. Une publication, éditée à l'occasion, permet de découvrir les différentes facettes de cette femme hors du commun.

P

ersonnalité atypique ayant mené une vie en marge des diktats de la société de l’époque, Augusta Berbuto est principalement reconnue pour ses sculptures en plâtre qui mettent en évidence formes simples, lignes courbes et volumes. Travailleuse acharnée, elle expérimente, travaille le bois, la pierre, le béton, dessine à l’encre, au pastel ou encore au fusain. Son abondante production témoigne de cette vigueur et de cette soif de découverte. Son style lui est propre et semble libre de toute contrainte.

Passionnée de poésie, elle met en scène des thématiques fortes puisées notamment dans la mythologie et la religion. Elle accorde également une importance capitale à la représentation de l’humain qui peut être traité de façon idéaliste, dramatique, réaliste ou synthétique.

Malgré un tempérament solitaire, elle s’est entourée de personnalités liégeoises liées à l'Université (Marie Delcourt, Alexis Curvers ou encore Léon-Ernest Halkin), qui ont promu son art et l’ont encouragée à revendiquer son statut d’artiste à part entière.

En 1999, Nelly Clajot, sa compagne, donne au musée une petite centaine de ses sculptures. L’attachement du couple à l’Université semble avoir motivé ce don. À la mort de Nelly Clajot, en 2011, ce fonds s’est considérablement enrichi de nombreux dessins, d’études préparatoires, de carnets de croquis, d’archives personnelles et de créations diverses. Il est à noter que quelques œuvres de l’artiste étaient déjà présentes dans les collections de l’Université, probablement achetées du vivant de Berbuto.

Un tel fonds méritait une étude approfondie ; celle-ci a été menée par Margot Potelle dans le cadre de son mémoire de master en Histoire de l’art et Archéologie (2018), dirigé par Jean-Patrick Duchesne et Julie Bawin. Outre l’inventaire des quelque 2 000 œuvres conservées au musée, ce travail a permis de faire sortir de l’ombre Augusta Berbuto, en mesurant toute la complexité de sa personnalité, et d’analyser les différentes facettes de sa création.

L’exposition s’accompagne d’une publication, seule monographie éditée à ce jour sur l’artiste. Fidèle à sa politique, le musée entend ainsi valoriser ses collections et contribuer à la diffusion des recherches qu’il initie. Version condensée de l’étude de Margot Potelle, cet ouvrage permet une approche plus complète du sujet. Il est enrichi d’une contribution de Christian Noorbergen, critique d’art, conférencier, commissaire d’exposition et auteur qui fut, dès l’enfance, un proche de l’artiste.

iconeDownloadTélécharger l'affiche de l'exposition

MD

Ce qui frappe chez Augusta Berbuto, c’est l’étonnante indépendance d’une personnalité artistique. Elle ne se rattache à aucune école. En toute chose, elle suit son inspiration, dont la richesse la renouvelle sans cesse, car elle est aussi libre dans sa démarche intérieure qu’à l’égard d’autrui. Non pas qu’elle refuse les influences : ce qu’elle a pu en recevoir, elle l’a aussitôt transformé en sa substance propre. 

Marie Delcourt

Contact
Musée Wittert ULiège

Place du 20-Août, 7 (Bât. A1)
B-4000 Liège

wittert@uliege.be

Partagez cet agenda