Première édition du rapport annuel du développement durable de l’ULiège


L’ULiège publie la première édition de son rapport annuel du développement durable. Il met en exergue les actions menées au sein de l’Université en faveur des 17 objectifs de développement durable adoptés par l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Face aux défis majeurs d’un monde en transition, les universités ont une responsabilité particulière : elles contribuent à une meilleure compréhension des enjeux contemporains, coopèrent en faveur du développement durable, forment leurs étudiants et leurs étudiantes pour qu’ils puissent agir sur leur environnement, innovent pour développer des solutions aux problèmes environnementaux, sociaux et économiques. Dans ce contexte, l’ULiège s’est résolument engagée pour contribuer aux objectifs de développement durable adoptés par l’ONU.

Cette première édition du rapport institutionnel du développement durable met en exergue la diversité et la complémentarité des projets menés dans cette perspective par l’Institution et par la communauté universitaire au cours de l’année 2020-2021. Il présente notamment des formations et des recherches en lien avec la transition, les initiatives pour des campus durables ainsi que les nombreux projets menés par les étudiants engagés au travers du Green Office.

Télécharger le rapport

Le rapport annuel ne peut être exhaustif, tant les activités de l’ULiège sont étroitement liées au développement durable. Il se conçoit davantage comme un portail vers cette diversité, en complément du site internet du développement durable.

Bilan carbone 2019 de l'ULiège

Le rapport du développement durable présente également les résultats du bilan carbone des activités de l’Université en 2019. Il s’agit d’un outil indispensable de la lutte contre les changements climatiques en permettant d’identifier les principales sources d’émission de gaz à effet de serre.

En 2019, l’ULiège a émis près de 95 300 tonnes de CO2 (équivalent). Ces émissions se répartissement approximativement à 24 % pour l’énergie (chauffage des bâtiments, cogénération, véhicules professionnels), 23 % pour les déplacements (étudiants et employés), 1 % pour la gestion des déchets et 52 % pour les achats de biens et de services (émissions indirectes). La méthodologie du bilan carbone ne permet pas d’obtenir des chiffres précis pour toutes les catégories d’émissions, toutefois les résultats détaillés permettront au Conseil scientifique du développement durable de proposer des actions avec un réel effet levier sur les émissions de l’Université.

bilan-carbone-infographie-2 
 

 

Le bilan carbone permet d’apprécier le trajet déjà parcouru par l’Institution, notamment en matière de rénovation des infrastructures et de production d’énergie renouvelable, d’achats durables, d’alimentation, de gestions des déchets ou de mobilité, mais il souligne également le chemin à parcourir vers la neutralité dans les domaines de la mobilité internationales, des achats de biens et de services et matériel électronique.  

Le bilan carbone de l’ULiège sera actualisé en 2023 pour l’année de référence 2022. Ce nouveau diagnostic permettra d’apprécier l’évolution des émissions de l’Institution à la faveur de ses politiques environnementales et d’intégrer ou d’affiner certains postes d’émission sur la base de données les plus récentes.

Coordination des projets

L’Université de Liège a créé en 2019 une Cellule du développement durable pour coordonner les projets institutionnels, accompagner les membres de la communauté universitaire dans leurs initiatives et informer celle-ci des projets en cours. Les membres de la communauté universitaire qui souhaitent proposer ou contribuer à un projet sont invités à prendre contact avec leurs coordinateurs.

Partagez cette news