Faire face à l’inhumain. Autour du Docteur Denis Mukwege


Infos

Titre
Faire face à l’inhumain. Autour du Docteur Denis Mukwege
Collection
Essai – Collection « Maison des Sciences de l’Homme »
Editeur
Presses Universitaires de Liège
Auteurs
Sortie
Novembre 2022
ISBN
978-2-87562-347-8
Pages
170 p.
Prix
22 €
En savoir +

Partout dans le monde dès qu’éclatent des conflits, des violences sexuelles à l’égard des femmes et des petites filles s’ensuivent ; la récente invasion russe sur le sol ukrainien n’a hélas pas dérogé à la règle. Le recours aux viols comme arme de guerre vise à humilier, à souiller et peut aussi, dans les cas de violences extrêmes, entraîner la mort.

Dans certains conflits, les viols sont commis de façon systématique et sont si bien organisés qu’ils semblent commandités avec un objectif : détruire une communauté, un peuple, une nation, en s’en prenant aux corps des femmes et des filles.

Ce livre retrace la création de la Chaire Mukwege à l’Université de Liège. Mais il traite surtout des interrogations des chercheurs internationaux au sein de cette Chaire. Rien en effet, dans le cursus universitaire, ne prépare les scientifiques à l’horreur des situations rencontrées. Et y faire face, sans soi-même être happé par la situation traumatisante, n’est pas simple. Une fois le traumatisme surmonté, les soignants ont souvent plus envie de tourner la page, que de partager leur expérience avec d’autres. Aussi, il y a urgence de pérenniser cette expérience difficile pour en tirer des leçons, urgence de mieux préparer les intervenants, urgence de réagir.

Autant d’objectifs poursuivis par la Chaire Mukwege.

Ce livre, où le prix Nobel de la paix parle de son propre questionnement et de ses doutes, est un chaînon indispensable pour comprendre le sens de l’oeuvre entreprise à l’hôpital de Panzi, lieu ouvert à tous les débats, à tous les scientifiques de bonne volonté, où, à côté de l’horreur la plus grande, le mot humanité reprend tout son sens. C’est pour le soutenir que fut fondée en 2018 la Chaire Internationale Mukwege à l’Université de Liège, peu de temps avant qu’il ne reçoive le Prix Nobel de la paix.

Partager cette sortie de presse