Vie étudiante

Guindaille safe : les étudiants et l’ULiège s’y engagent ! 


Dans Vie étudiante

De nombreuses actions sont mises en place par l’AGEL, par les comités de baptêmes et par l’ULiège pour que la tradition de la guindaille étudiante s’inscrive dans un cadre respectueux de la liberté individuelle et la sécurité de toutes et tous.

Formations à la réduction des risques en milieu festif 

L’Université de Liège propose, en collaboration avec l’AGEL (Association Générale des Etudiants Liégeois), des formations à la réduction des risques en milieu festif aux comités de baptême des différentes Facultés. Ces séances sont l’occasion pour les étudiants des comités de partager leurs expériences et de discuter des difficultés rencontrées.  

Une charte signée par tous les comités de baptême 

Cette charte encadre l’organisation des activités de baptême. Elle précise que chaque étudiant engagé dans le processus de baptême a le droit d’y mettre fin à tout moment. Chaque étudiant peut également faire le choix de ne pas consommer d’alcool, sans qu’il ait à se justifier. Rédigée par les différents comités en collaboration avec l’AGEL et l’Université de Liège, cette charte est révisée et signée lors de chaque rentrée. 

Sensibilisation aux problématiques de l'alcool et du consentement  

L’ULiège organise également tout au long de l’année des actions de sensibilisation et d'information sur les problématiques de l'alcool et du consentement chez les jeunes. Le service Affaires Étudiantes met à disposition une série de conseils sur ces deux thématiques. La campagne #respect menée à l’ULiège contre le harcèlement et toutes les formes de discriminations aborde également en vidéo l'impact de la consommation d'alcool sur le consentement

Des actions concrètes pour réduire les risques 

L’AGEL est enfin à l’initiative de nombreuses actions en faveur de la réduction des risques en milieu festif : roi des bleus à la bière sans alcool, présence de softs en guindaille, alcotest à la sortie des soirées pour les bobs, label « backsafe », etc. Les organisateurs sont également sensibilisés aux questions de sécurité et mis en contact avec la Ville de Liège, les services de police et de secours pour encadrer les activités de guindaille.

Partagez cette news