Université de Liège

La mobilité à l’ULiège en quelques chiffres


Dans Campus Développement durable

Quels sont les modes de déplacements utilisés par les membres du personnel et les étudiants pour rejoindre les sites ULiège ? Assiste-t-on à un changement dans les habitudes de déplacements ? Réponses en quelques chiffres, issus notamment de l’enquête de mobilité 2021.

Les modes de transports utilisés pour rejoindre les campus ULiège :
Parts Modales ULiège

Quelques chiffres concernant les membres du personnel :

  • 1/3 du personnel de Gembloux se déplace en train.
  • Entre 15% et 20% du trafic observé par le dispositif TELRAAM* en semaine dans la rue de la Belle jardinière (voirie locale parallèle à la côte du Sart Tilman) sont des cyclistes et plus de 15% des trajets réalisés pour rejoindre les sites Polytech, Constitution et Van Beneden/Pitteurs sont effectués à vélo.
  • 390 000 km ! C’est le nombre total de kilomètres à vélo encodés entre le mois d’octobre 2021 et 2022 par les membres du personnel auprès de l’Administration des Ressources Humaines pour leur trajet domicile/campus.
    Notons que + de 140 personnes ont parcouru + de 1 000 km sur l’année, + de 80 personnes ont parcouru + de 2 000 km et 35 personnes ont parcouru + de 3 000 km. Plus de 50% de ces cyclistes roulent toute l’année, quelle que soit la saison.

Répartition des kilomètres parcourus à vélo par les membres du personnel par mois :

KM parcourus à vélo par les membres du personnel en 12 mois

Les membres du personnel ayant déjà participé à l'enquête fédérale de mobilité en 2017, il est possible de procéder à une comparaison et de constater : 

  • une diminution de 7% de l’usage de la voiture,
  • une augmentation de 7% des déplacements à vélo,
  • des déplacements à pied multipliés par 2.

Membres du personnel 2017 / 2021

Quelques chiffres concernant les étudiants :

  • 65% des étudiants de Gembloux rejoignent leur campus à pied, ils sont près de 50% à Arlon et près de 30% pour les sites situés dans le centre de Liège,
  • près de 50% des étudiants utilisent le bus pour rejoindre le campus du Sart Tilman pendant que 13% pratiquent le covoiturage,
  • 11% des étudiants de Gembloux rejoignent le campus à vélo.

Quelques chiffres en vrac :

Transport en commun :

  • 229 trajets sont assurés quotidiennement par le TEC vers le campus du Sart Tilman via 5 lignes à savoir la ligne 28 (Fléron), 41 (Jemeppe), 48, 58 (Liège), 158 (Chênée).
  • 1 nouvelle ligne de bus a été créée en septembre 2021 pour relier le campus du Sart Tilman depuis Chênée (ligne 158),
  • + de 500 étudiants de – de 18 ans ou de plus de 24 ans ont pu profiter du tarif réduit du TEC destiné aux 18/24 ans grâce à l’intervention du Service Social des Etudiants.

Mobilité active :

  • 48 places de parking vélos sécurisées ont été inaugurées cette année à HEC,
  • 80% du public qui participe aux formations à la mécanique vélo proposées par l’atelier vélo du Sart Tilman est féminin,
  • 3 opérateurs de vélo/trottinettes en libre-service ont été autorisés à déployer leur flotte dans la zone nord du campus du Sart Tilman.

Covoiturage :

Politique institutionnelle :

Les projets pour soutenir une mobilité plus durable

Consciente de l’importance que joue l’accessibilité des campus dans l’attractivité de l’Institution, l’ULiège développe nombre d’actions et de projets, rassemblés dans une politique de mobilité ambitieuse et intermodale, en vue de faciliter et de sécuriser les déplacements des membres de la communauté universitaire.

Pour s’aligner aux ambitions du Gouvernement wallon en matière de mobilité, les objectifs d'évolution des parts modales définis par l'Université de Liège (entre 2019 et 2025) sont :

Autosolisme - 15%
Covoiturage +6%
Vélo + 4%
Tranports en commun +5%


Pour atteindre ces objectifs, l’Université collabore étroitement avec les autorités communales, régionales et avec le TEC en parallèle des projets menés en interne et sur fond propre.

Des projets à court et moyen terme :  

  • Création de 219 places de stationnement sécurisées pour les vélos sur le campus du Sart Tilman et augmentation de la capacité du parking vélo de la chaufferie (20 août).
  • Création ou rénovation de 9 tronçons du réseau dédié aux modes actifs sur le campus du Sart Tilman, soit 1,4 km sur les 20 km que constitue ce réseau. Une seconde phase prévoit la création/rénovation de 16 autres tronçons pour un total de 5 km.
  • Sur les quatre lignes de Bus à Haut Niveau de Service (projet Busway) qui seront déployées dans l’agglomération liégeoise, la première ligne qui sera mise en service reliera les Guillemins au Sart Tilman. Cette offre, proche de celle du tram, permettra une augmentation de capacité et une réduction du temps de parcours. Une seconde ligne reliera la place du 20 août au Sart Tilman en passant par la rive droite (Longdoz).

En tant que pôle d’enseignement, l’Université génère chaque jour nombre de déplacements sur lesquels elle peut agir. L’Université a tout à gagner à s’inscrire dans une démarche proactive engagée dans la mobilité durable.

Vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour le covoiturage, les transports en commun ou le vélo ! L’Université vous y encourage et vous soutient dans cette démarche.

 

* TELRAAM est un système léger d’observation de la circulation. Une quarantaine de caméras de comptage sont déployées sur le territoire de Liège et une dizaine à Gembloux. Les données sont accessibles en ligne via telraam.net

Contact
Pour toute question ou suggestion :

sedeplacer@uliege.be


Administration des Ressources Immobilières - Urbanisme et mobilité

Bâtiment B3c - Maison Strebelle
Quartier Urbanistes 1 - Traverse des Architectes, 6
4000 Liège Belgique


ODDs
ODD 11 : Villes et communautés durables
Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Le onzième objectif vise à réhabiliter et à planifier les villes, ou tout autre établissement humain, de manière à ce qu’elles puissent offrir à tous des opportunités d’emploi, un accès aux services de base, à l’énergie, au logement, au transport, espaces publics verts et autres, tout en améliorant l’utilisation des ressources et réduisant leurs impacts environnementaux.

Partagez cette news