Prix scientifique

Le Prix AstraZeneca 2022 à Audrey Vanhaudenhuyse


Dans Recherche Prix, bourses et distinctions

Directrice du Groupe de Recherche sur la Sensation et la Perception (GIGA-ULiège) et chercheuse au Centre Interdisciplinaire d’Algologie du CHU de Liège, Audrey Vanhaudenhuyse travaille sur les états de conscience non-ordinaire. Son but : indiquer aux médecins dans quelle situation et pour quels patients l’hypnose ou les autres techniques apportent le plus de bénéfices.

Au fil de ses recherches, Audrey Vanhaudenhuyse est parvenue à déterminer l’impact de l’hypnose dans certains cas : « En matière de douleur chronique et de récupération après un cancer, l’hypnose combinée à l’auto-bienveillance, permet d’améliorer la qualité de vie des patients, de diminuer la douleur et la détresse émotionnelle ainsi que d’améliorer la qualité du sommeil », explique-t-elle.

Ses recherches ont également permis de préciser le nombre de séances nécessaires : « Grâce à nos recherches sur la douleur chronique, nous sommes parvenus à établir que seules huit séances d’hypnose combinée à de l’auto-bienveillance suffisent notamment à réduire la douleur, l'anxiété, la dépression et à offrir une meilleure qualité de vie », précise Audrey Vanhaudenhuyse.

Apparue plus récemment dans les hôpitaux, la VRH, un casque combinant réalité virtuelle et hypnose, est également testé par l’équipe. S’il a montré une grande efficacité dans le traitement de la douleur aiguë, les autres indications privilégiées restent à déterminer.

La Fondation AstraZeneca

Chaque année, la Fondation AstraZeneca confie la nomination de trois lauréats à des jurys indépendants nommés par le Fonds de la Recherche Scientifique (FNRS) et le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek (FWO).

« Les scientifiques membres du conseil d’administration de la Fondation choisissent chaque année des domaines de recherche porteurs pour le bien-être des patients, explique le Professeur Jean-Luc Balligand, Président de la Fondation AstraZeneca. Pour 2022, nous avons voulu mettre en lumière les approches thérapeutiques novatrices et non conventionnelles exploitant les défauts génétiques des cellules cancéreuses, des approches novatrices dans l’amélioration des soins cliniques, et les nouvelles connaissances sur la vulnérabilité psychosociale durant la pandémie de COVID-19. Sur base de la qualité de leur travail, nous sommes ravis que soient récompensées trois chercheuses dans ces domaines qui illustrent, à nouveau, la vocation de la Fondation à encourager une recherche d’excellence avec une pertinence sociétale ».

Outre Audrey Vanhaudenhuyse, la Fondation AstraZeneca a également distingué cette année Kim De Keersmaecker de la KULeuven et Sarah Van de Velde de l’Antwerpen. 

Chaque lauréate se verra attribuer la somme de 25 000 euros. Depuis 1993, au travers des prix remis aux chercheurs, la Fondation AstraZeneca a déjà consacré 5,57 millions € au soutien de la recherche en Belgique.

Partager cette news