Rentrée 2023-2024

Pourquoi participer à des activités préparatoires ?


In Education Prospective Student
imgActu

C’est l’été, la saison des festivals bat son plein, les vacances et les camps scouts rythment juillet et août, un mois de juillet même un peu raboté cette année…  Les vacances sont toujours trop courtes !

O

n n’a pas forcément la tête à revenir s'asseoir derrière un banc ou se retrouver dans un amphithéâtre ! On est fier et heureux, à juste titre, d’avoir enfin le CESS en poche. De plus, à l’exception des quelques programmes soumis à un concours ou un examen d’entrée, ce diplôme permet d’accéder à toutes les filières d’études ! Pourquoi, dès lors, participer aux activités préparatoires ?

La transition secondaire/université que vous allez vivre est un moment clé !

Que ce soit sur le plan académique, personnel ou relationnel, des changements s’opèrent à tous les niveaux. Participer aux activités préparatoires, c’est donc bien plus que se replonger dans les matières scolaires ou se familiariser avec de nouvelles méthodes de travail … c’est aussi rencontrer d’autres étudiants de sa filière, apprendre à interagir avec des professeurs et des assistants, découvrir un nouvel environnement, repérer les campus, les bâtiments, les locaux … C’est enfin, et surtout, s’habituer à gérer cette grisante liberté, devenir acteur de sa formation et augmenter ses chances de réussite !

Ces éléments peuvent changer du tout au tout l’ambiance et la confiance que l’on développe lors des premiers jours de cours. De nombreuses études montrent à quel point ces journées peuvent avoir un impact positif sur les chances de réussite. Pourquoi se priver de ces atouts de départ ?

« Maths 6 », « Sciences 5 », « Langues modernes » ...

Il y a probablement autant d’options, d’approches et de niveaux que d’écoles secondaires et d’élèves ! Tous les profils sont différents, certaines matières de rhéto sont fraîches … mais des concepts vus parfois en 4e ou 5e secondaire sont un peu flous. Ils pourraient cependant être nécessaires, voire indispensables, dès les premières semaines de cours.

  • Participer aux activités préparatoires en sciences, c’est redécouvrir la matière sous un autre angle, parfois soudainement limpide ! C’est aussi savoir distinguer un cours en amphithéâtre d’une séance d’exercices ou de remédiation et de manière générale, se donner toutes les clés pour gérer ces apprentissages avec succès ! En physique, par exemple, vous aurez l’opportunité d’aborder les aspects expérimentaux qui pourraient complètement changer votre vision de cette discipline ! Vous réactiverez des notions de mécanique et d’électricité en privilégiant le raisonnement, et rencontrerez déjà les professeurs qui vous enseigneront de nouvelles notions quelques semaines plus tard. Cette mise en situation vous familiarisera avec l’environnement universitaire et vous aidera à démarrer en confiance !
  • Prendre part aux activités préparatoires en anglais et dans toutes les langues étrangères enseignées dans les cursus, c’est saisir l’importance de la grammaire et s’y replonger pour la réactiver efficacement. C’est bien elle qui est au cœur des 4 compétences attendues. De plus, les groupes sont répartis par niveaux, les apprentissages ou révisions sont donc fluides et sur mesure ! Vous n’avez aucune idée de votre degré de maîtrise de la langue anglaise ? Un module spécifique vous permettra de vous situer et de combler les lacunes constatées, point par point, grâce aux plateformes EGIPT et GABI de l’ISLV.
  • Le programme des cours préparatoires d’une même matière diffère parfois selon la filière dans laquelle l’étudiant s’engage. En mathématiques, par exemple, le programme des futurs ingénieurs sera différent de celui des architectes ou des mathématiciens. Quel que soit votre niveau, tout est ciblé et calibré sur les prérequis de chacune de nos filières pour un dispositif parfaitement optimisé !

Une compétence universelle et multifilières : la maîtrise de la langue française

« Avez-vous bien lu la consigne ? » Cette petite phrase fait certainement écho à des situations déjà vécues. En effet, comprendre correctement et s'exprimer clairement est aussi important que bien connaitre la matière des cours, quelle que soit la discipline choisie. Ce module de cours préparatoires de « français sur objectifs universitaires » ne ressemble en rien aux cours que vous avez suivis à la fin de vos études secondaires ! Il s’agira de lire et rédiger des travaux universitaires, en se focalisant sur le vocabulaire, l’orthographe, la syntaxe, l’art de définir, etc., et en faisant le point sur ses acquis et ses faiblesses. Même dans les filières scientifiques, une mauvaise maîtrise de la langue est à l'origine de nombreuses difficultés… Autant se préparer au mieux !

Préparations spécifiques pour les filières d’ingénieur civil, médecine ou sciences dentaires

Certains programmes sont soumis à des examens ou concours d’entrée et nécessitent donc une préparation à plus long terme, anticipée déjà bien souvent l’année qui précède la rentrée. À quelques semaines de l’échéance, des modules spécifiques aux filières d’ingénieur civil, de médecine ou de sciences dentaires vous sont encore proposés pour renforcer vos acquis. Ils ne remplacent pas la préparation personnelle, mais viennent véritablement l’optimiser.

Méthode de travail : prendre une longueur d’avance !

Participer aux activités préparatoires « Méthodes de travail », c’est découvrir les clés d’une méthode de travail adaptée au contexte universitaire, mais aussi une occasion de se rassurer quant à sa capacité à gérer avec efficacité le rythme et le volume des cours dès la rentrée. Au menu : des conseils sur la prise de notes, la mémorisation d’une grande quantité de matière, la construction d’outils personnels, la gestion du temps, la préparation aux examens… accompagnés d’une série de mises en situation et d’exercices concrets correspondant à la filière choisie !

Nos étudiant·es partagent leur expérience :

  • … J'ai pu me rendre compte que la vie universitaire n'est pas que du travail, mais que tout est une question d'organisation. De plus, être informé sur les exigences universitaires permet de se rendre compte du niveau de recherche, d'étude à atteindre.
  • J’ai vraiment apprécié la prise de notes dans un cadre réel avec un enseignant.
  • … Comme nous entrons en contact avec des professeurs et leur posons des questions, nous avons une meilleure approche de ce qu'ils peuvent exiger de nous pour leur cours.
  • J'ai vraiment trouvé ces cours préparatoires très intéressants ; ils m’ont rassuré et m'ont montré quels sont mes points forts et quels sont mes points faibles.
  • … J'appréhende moins la gestion du travail et j'ai moins l'impression de débarquer sur une autre planète, je perçois mieux le côté humain
  • J'en ressors avec de bons conseils qui me mettent en confiance pour la rentrée.

 

Anticiper, prendre confiance, asseoir son élan et devenir acteur de sa formation : voilà qui vous permettra de vous engager efficacement dans vos études à l’ULiège. Vous intégrerez connaissances, expertise et compétences. Vous serez accompagné, conseillé, soutenu et entouré, et ce parcours commence dès cet été !

Les cours préparatoires à l'ULiège

 

Photo: © Maxence Dedry

Share this news