Développement durable

L’ ULiège offre un arbre pour chaque nouvel étudiant inscrit en BAC1


imgActu

Un total de 4000 arbres sera planté, cet automne, dans une mangrove au Bangladesh. Un projet de reboisement porté par le Green Office de l’Université de Liège en partenariat avec l’ONG Friendship.

Signe de son engagement fort en faveur de la Durabilité, l’Université de Liège offrira symboliquement à chaque nouvel étudiant inscrit en BAC1 un arbre qui sera planté dans les prochaines semaines dans une mangrove au Bangladesh. Un projet de reboisement porté par le Green Office de l’ULiège en partenariat avec l’ONG Friendship.

 

C'est un cadeau orignal que les nouveaux étudiants et étudiantes inscrit·es en premier BAC vont recevoir cette année : un cadeau de bienvenue que l’Université de Liège a souhaité offrir à ses étudiants pour marquer symboliquement son engagement en faveur du développement durable. Ce cadeau, c’est… un arbre. Pourquoi un arbre ? Parce qu’il symbolise la résilience et la longévité. Les écosystèmes forestiers en bonne santé contribuent à la lutte contre le changement climatique et l’érosion de la biodiversité. Ils fournissent de nombreux services écosystémiques tels que la multitude de produits utilisés quotidiennement par les humains, une régulation des cycles naturels, et diverses contributions sociales et patrimoniales. Autant de thématiques qui préoccupent notre communauté universitaire. On le sait, de nombreuses forêts sont aujourd’hui en danger. C’est la raison pour laquelle l’ULiège, au travers de son Green Office, a mis en place ce projet porteur de sens auprès de sa communauté étudiante.

Si l’on comptabilise le nombre de nouveaux étudiants et étudiantes inscrit·es en premier BAC à l’ULiège cette année, cela représente environ 4000 arbres qui seront plantés cet automne. Une superficie de 1,33 ha sera ainsi reboisée grâce au soutien de l’ULiège. Une forêt qui n’élira pas domicile au Sart Tilman – dont le site est déjà suffisamment dense et préservé – mais dans des vasières exposées à la marée le long du fleuve Kholpetua, au sud-ouest du Bangladesh. Ce site n’a pas été choisi au hasard : ce reboisement contribuera à la protection des digues contre l’érosion et aura un impact direct sur la vie de nombreux habitants vivant dans des villages pauvres, isolés et extrêmement vulnérables aux catastrophes climatiques. Les mangroves absorbent par ailleurs le CO2 plus rapidement que les autres types de forêts et stockent 3 à 5 fois plus de carbone par surface équivalente que les forêts tropicales et 8 fois plus que les forêts tempérées. Friendship a calculé que chaque hectare de plantation de mangroves au Bangladesh devrait absorber en moyenne 24 tonnes de CO2 par an. Cela signifie que la surface de 1,33 ha reboisée grâce au soutien de l’ULiège absorbera chaque année près de 32 tonnes de CO2.

L’ONG Friendship a développé un modèle de reforestation des mangroves adapté au contexte très spécifique et complexe du Bangladesh : haute densité de population, rareté des terres, pauvreté, exposition aux inondations, salinisation des sols, etc. Le projet va en effet bien au-delà de la "simple" plantation d'arbres. Concrètement, des activités intégrées seront menées de manière participative avec les communautés locales et en mettant l'accent sur les femmes, afin de garantir la pérennité de la plantation. Les plantations débuteront fin octobre et feront l’objet de cinq années de protection active.

La méthodologie de travail de Friendship pour le reboisement bénéficie d’une reconnaissance scientifique internationale. Elle a été testée, améliorée et validée depuis plus de 5 ans. Dr. Simon Lhoest, enseignant-chercheur à la Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech, sera l’expert scientifique de référence à l’ULiège pour le Green Office. Il analysera les critères techniques du projet de plantation pour confirmer qu’il est bien développé avec qualité.

Un projet similaire a déjà été mené par le Green Office de l’ULiège : 4000 arbres ont été plantés en 2020 dans la réserve naturelle de Luki en République Démocratique du Congo.

D’autres projets d’envergure sont en préparation, comme la création d’une formation transversale à la durabilité destinée à l’ensemble des étudiants de l’Université de Liège. Le Green Office mène également de nombreuses actions tout au long de l’année : un programme d’engagement pour le climat et la biodiversité, des projets « campus durable » menés par des étudiants et membres du personnel, des activités de sensibilisation, une implication dans le projet « Rêvons Liège 2030 », etc. Ce cadeau symbolique s’intègre dans le projet « Eco Pack » durable du Green Office. Lors de la journée d’accueil des nouveaux inscrits, une offre d’objets durables et des brochures de sensibilisation à la consommation durable seront proposés aux nouveaux inscrits.

À propos du Green Office

Créé en janvier 2020, le Green Office est le bureau du Développement Durable de l’ULiège. Portant des projets pensés par et pour la communauté universitaire, le Green Office est une plateforme qui informe, connecte et soutient le développement de projets pour rendre les activités de l’université plus durables.

Consulter le site du Green Office de l'ULiège

A propos de Friendship

Fondée en 2002 au Bangladesh, un pays confronté aux défis les plus pressants de l’humanité, la mission de Friendship consiste à renforcer l’autonomie des communautés marginalisées à travers 4 engagements (sauver des vies, réduire la pauvreté, s’adapter au changement climatique et promouvoir l’émancipation, en particulier des femmes) délivrés par 6 secteurs (Santé, Education, Action Climatique, Développement Economique, Citoyenneté Inclusive et Préservation Culturelle). Au niveau international, Friendship a mis en place un réseau d’organisations de soutien au Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni, France et Belgique. Ce type de partenariat Sud-Nord permet de mener des activités développées localement et basées sur les besoins des communautés du Bangladesh, tout en s'appuyant sur des organisations européennes qui font le lien avec les donateurs. Friendship Belgium ASBL est présidée par la Princesse Esmeralda de Belgique.

Consulter le site de Friendship

Photo : ©Friendshipngo
 
vid-img-1
Youtube

4000 arbres ULiège au Bangladesh

Projet de reboisement au Bangladesh porté par le Green Office en collaboration avec l'ONG Friendship Belgium.


ODDs
ODD 11 : Villes et communautés durables
Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables Le onzième objectif vise à réhabiliter et à planifier les villes, ou tout autre établissement humain, de manière à ce qu’elles puissent offrir à tous des opportunités d’emploi, un accès aux services de base, à l’énergie, au logement, au transport, espaces publics verts et autres, tout en améliorant l’utilisation des ressources et réduisant leurs impacts environnementaux.
ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions Le treizième objectif vise à renforcer la résilience et la capacité d’adaptation des pays face aux aléas et catastrophes climatiques avec un focus sur le renforcement des capacités des pays les moins avancés et des petits États insulaires en développement. Cette ambition se traduit à chaque échelle : via le renforcement de la coopération internationale au travers notamment de l’opérationnalisation du fonds vert ; dans l’élaboration des politiques et planifications nationales, via la sensibilisation des citoyens et la mise en place de systèmes d’alertes rapides

Partager cette news