Modèle climatique

Le MAR, le modèle du climat qui prévoit l’évolution des précipitations hivernales en Belgique


Dans Enseignement Recherche

Xavier Fettweis, chercheur au Laboratoire de Climatologie et Topoclimatologie (Unité de recherche SPHERES), développe le MAR, le seul modèle régional du climat utilisé en Belgique qui permet de prévoir précisément la formation et la fonte du manteau neigeux. Le MAR ,développé initialement pour étudier les climats polaires, est en consultation libre et son utilisation est enseignée dans le cadre du Master en Climatologie à l’ULiège.

Avec l’arrivée des premières offensives hivernales, quantifier et prévoir l’évolution et la  fonte du manteau neigeux n’est pas sans intérêt au vu des aléas provoqués par la neige ces derniers jours à Bruxelles notamment. Depuis quelques jours, Xavier Fettweis – chercheur au Laboratoire de Climatologie et Topoclimatologie réalise des prévisions à  +10 jours et à 5 km de résolution avec le MAR, (Modèle Atmosphérique Régional) sur la Belgique. Ce Modèle, développé depuis la fin des années 90’ pour étudier les régions polaires (et notamment la fonte du Groenland) et sur lequel travaille activement le Laboratoire de Climatologie de l’Université de Liège (pour étudier les inondations en Ardenne par exemple), fonctionne aussi très bien sur la Belgique.  « Son intérêt principal par rapport aux autres outils météo utilisés en Belgique (par l'IRM ou MétéoBelgique, par exemple) est qu'il est le seul modèle du climat à simuler explicitement l'évolution et la fonte de manteau neigeux, explique Xavier Fettweis, chercheur qualifié au frs-FNRS. Pour vous donner un exemple, par rapport aux observations de hauteur de neige faites au Mont-Rigi par l’ULiège,la précision du MAR s’établit au centimètre et à l’heure près.

Les sorties du modèle MAR auraient par exemple permis à BelgoControl (contrôle aérien) de mieux anticiper l’arrivée de la neige et peut-être d’éviter l’annulation de quelques vols ce lundi 11 décembre 2017… Autre avantage du modèle est qu’il est accessible en Open Access, soit ouvert à tous librement et gratuitement après avoir suivi une formation a son utilisation enseignée dans le cadre du Master en Climatologie de ULiège.

Retrouvez toutes les prévisions sous forme d'animations ou de météogrammes pour des stations données sur : http://climato.be/prevision
Ces prévisions sont mises à jour automatiquement toutes les 12h à 8h et à 20h.

 

 

snowheight anim

Ci-dessus une animation montrant la capacité du MAR à simuler la neige observée ces derniers jours  10-12 décembre 2017 en Belgique (date et heure en haut à gauche). On a observé de la neige dimanche (10/11/2017) matin dans les régions de l’est du pays, cette neige a fondu dès l'après-midi. Lundi (11/12), c'était au tour de la Flandre et Bruxelles d’être touchées par la neige ce qui a occasionné de nombreux bouchons. Mardi (12/12), il y avait toujours plus de neige en Flandre que sur les sommets ardennais. Un autre phénomène similaire s’est déroulé à la période de Noël 2010, et le MAR est également parvenu à simuler parfaitement ce qu’il s’est passé .

Xavier-FETTWEIS
Xavier Fettweis est diplômé en Mathématiques de l’Université de Liège. Au cours de sa formation il se découvre une passion pour la météorologie qui ne le quittera plus. Il poursuit donc assez naturellement ses études par un DEA (Diplôme d’études approfondies) en climatologie à l’UCL. Il se lance ensuite dans un doctorat dont le sujet  s’intéresse au climat du Groenland, au sein de l’Institut d’Astronomie et de Géophysique de l’UCL (sous le direction de G. Lemaître). De retour à l’Université de Liège depuis septembre 2007, il poursuit ses travaux sur la modélisation du climat du Groenland dans le Laboratoire de climatologie et de topoclimatologie, au sein de l' Unité de recherche SPHERES. Xavier Fettweis est chercheur qualifié du FNRS depuis octobre 2013.

Partagez cette news