Foodnexus Start-up Challenge : un défi aussi pour les étudiants entrepreneurs


Le 13 décembre se tient à Wageningen aux Pays-Bas la finale de l’European Foodnexus Challenge, un concours de start-ups européennes du secteur agro-alimentaire. L’Université de Liège à travers sa Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech, son incubateur VentureLab pour étudiants entrepreneurs et son Interface Entreprises-Université suit de près ce concours.

L

’European FoodNexus Start-up Challenge émane du Foodnexus, un consortium européen de plus de 70 partenaires industriels et académiques, parmi lesquels les leaders du secteur agro-alimentaire.

Du côté industriel, on trouve Unilever, Heineken, Danone, Cargill… soit des entreprises représentant environ 500.000 emplois en Europe et qui travaillent avec plus de 500.000 agriculteurs dans leur chaîne d’approvisionnement en Europe.

Du côté académique, les meilleures universités et centres de recherche dans le domaine agro-alimentaire ont rejoint le consortium : Bologne, l’INRA en France, Wageningen et, en Belgique, Gand et Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège).

Stimuler la recherche et valoriser la formation

Le consortium Foodnexus nourrit de grandes ambitions tant en formation qu’en recherche. Il entend aussi stimuler les jeunes start-ups européennes et les aider à se développer grâce au soutien des nombreux partenaires du consortium. C’est ainsi qu’est né le premier European Foodnexus Start-up Challenge, réunissant à ce stade sept pays européens, dont la Belgique.

Pour la Belgique, les présélections à la finale internationale de ce 13 décembre ont été organisées à Gand (pour les start-ups flamandes) et à Gembloux Agro-Bio Tech, le 26 octobre dernier, pour les start-ups francophones de Wallonie et de Bruxelles.

En savoir +

« La présélection francophone a permis de donner une dimension supplémentaire à ce concours en mettant l’accent sur l’entrepreneuriat étudiant du secteur agri-food », explique Isabelle Rausin (Interface), qui fait partie du Board Food Nexus CLC Benelux. « La finale à Wageningen sera une nouvelle occasion de sensibiliser les étudiants, en particulier les étudiants bio-ingénieurs ».

Voir la vidéo de la préselection francophone

En effet, suite à la présélection belge francophone qui a mis en piste huit jeunes start-ups de moins de six ans, une dizaine d’étudiants bio-ingénieurs de Gembloux Agro-Bio Tech ont demandé à assister à la finale internationale à Wageningen et cinq d’entre eux ont déjà introduit un projet pour rejoindre l’incubateur VentureLab de l’ULiège. A Wageningen, les étudiants de l’ULiège visiteront le StartHub de l’Université de Wageningen, qui est l’homologue du VentureLab liégeois.

En retour, les étudiants entrepreneurs de Wageningen seront invités à la deuxième édition du Sommet international de l’étudiant entrepreneur, organisé par le VentureLab en mars 2018 à Liège, en même temps que des étudiants américains de l’Université Texas A&M suite à la mission de l’AWEX et de l’ULiège cet automne.

Ce 13 décembre à Wageningen, université présidée par le Pr Louise Fresco, Docteur honoris causa de l’ULiège, les couleurs de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront portées par la start-up Le Champignon de Bruxelles.

La Miam Factory, autre start-up qui avait présenté son pitch à la présélection francophone, qui émane du Smart Gastronomy Lab de Gembloux Agro-Bio Tech, a fait forte impression auprès du jury qui a finalement obtenu que la jeune start-up remette au lauréat international une version imprimée en 3D de la fusée du logo du Foodnexus Challenge (et en 2D pour les autres finalistes).

Infos sur l’European Foodnexus Start-up le 13 décembre 2017 à Wageningen

S’inscrire à la finale

Partagez cette news