Institution

Trois professeurs Citoyens d’honneur de la Ville de Liège


En ouverture des festivités du 15 Août, la Ville de Liège a décerné ses nouveaux titres de « Citoyens d’honneur », l’occasion de mettre en évidence des citoyens liégeois qui se sont distingués au cours de l’année écoulée.

Parmi les nouveaux lauréats figurent plusieurs personnalités de l’Université de Liège :

Félicitations à eux !

D-BajomeeDanielle Bajomée

Professeur honoraire de l’Université de Liège, Danielle Bajomée y a enseigné la littérature française et belge des 19e  et 20e siècles, la mythanalyse et la poétique du cinéma. Professeur visiteur à l’Université libre de Bruxelles, à El Jadida ( Maroc ) et Dakar (Sénégal), elle a fondé, avec Abdel Mabrour, le Laboratoire de recherches sur l’interculturel et, avec Juliette Dor, le FERUlg, groupe de recherches féministes de l’Université de Liège.

Présidente du Centre d’études Georges Simenon, elle est l’auteur de livres consacrés au Nouveau Roman, à Pierre Mertens, à Georges Simenonainsi que de nombreuses études relatives aux écrits de Georges Perec, Annie Ernaux, Claude Simon, Samuel Beckett, Michel Butor, Nicole Malinconi, Eugène Savitzkaya, Marcel Moreau, Françoise Mallet-Joris, etc.

Elle a organisé, en 1983, le premier colloque européen consacré à Marguerite Duras, Ecrire, dit-elle, et publié un ouvrage relatif à l’univers imaginaire de cet auteur, Duras ou la douleur. Elle a dépouillé les archives de la poète-philosophe Claire Lejeune et a été Commissaire de l’exposition « Claire Lejeune. Une voix pourpre » (Musée Saint-Georges, Mons, novembre 2012 – janvier 2013). Elle  a participé à la création du Fonds Claire Lejeune, à Mons.

Danielle Bajomée est membre élu de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique depuis 2006.

 

actu-cp-hec-chaireentreprisesfamilialesNathalie Crutzen

Nathalie Crutzen, titulaire d'un doctorat en sciences économiques et commerciales, est professeur à HEC Liège, École de Management de l'Université de Liège. Elle est responsable des activités académiques (recherche scientifique, enseignement académique, supervision de thèses de master et de doctorat et de divers services) dans le domaine de la stratégie, de l'innovation et de la durabilité. Dans ce contexte, Nathalie Crutzen a développé au cours des dernières années divers projets de recherche sur le développement durable, la stratégie et la gestion associée (contrôle), sur les innovations en matière de développement durable ainsi que sur les villes durables et intelligentes. Elle entretient de nombreux contacts avec d'autres universités, des écoles de commerce et diverses organisations (entreprises, villes) à travers le monde, notamment pour traiter des questions liées à la durabilité, au management stratégique et aux villes intelligentes.

Nathalie Crutzen est fondatrice et directrice du Smart City Institute à HEC Liège. Cet institut traite du thème des villes intelligentes et, plus largement, de la transition des villes/territoires vers la durabilité (aspects économiques, écologiques et sociaux). Le SCI propose d'aborder cette thématique sous un angle managérial (et non technique) tout en collaborant avec d'autres disciplines (économie, géographie, architecture, sciences informatiques et environnementales, etc.) Il repose sur un partenariat original entre des entreprises privées (Accenture, Belfius, Proximus & Schréder), des acteurs publics (Région wallonne & Wallonie numérique), l’Université de Liège et son École de Management (HEC Liège). Cet institut académique vise à stimuler la recherche, l'enseignement, l'innovation et l'esprit d'entreprise dans le domaine de la "ville intelligente".

 

ernstDamien Ernst

Professeur ordinaire à l’Université de Liège, Damien Ernst est un spécialiste des réseaux électriques et de l’intelligence artificielle. Il a reçu en décembre 2018 à Paris la Médaille Blondel, un des prix scientifiques internationaux les plus prestigieux dans le domaine de la recherche en électricité. Son expertise repose sur des travaux de recherche menés depuis vingt ans parallèlement à ses enseignements.

Ingénieur civil électricien et mécanicien (1998) et docteur en sciences appliquées (2003) de l’Université de Liège, Damien Ernst dirige le laboratoire Smart Grids, une équipe de recherche composée d’une quinzaine de doctorants et chercheurs postdoctoraux. Cette équipe est essentiellement active dans le domaine des réseaux électriques intelligents et de l’apprentissage par renforcement, un sous-domaine de l’intelligence artificielle ayant pour objectif de créer des agents informatiques capables d’interagir de manière intelligente avec leur environnement.

Damien Ernst s’est vu octroyer la Médaille Blondel pour ses travaux liés aux problèmes de prises de décision dans les réseaux électriques et pour ses contributions dans le domaine de l’apprentissage par renforcement.

Ces dernières années, les travaux du professeur Ernst se sont principalement focalisés sur la conception de stratégies de prise de décision intelligentes permettant à nos systèmes électriques d’évoluer vers des ‘machines’ plus efficaces pour pouvoir répondre à un déploiement massif des énergies renouvelables, nécessaire pour réaliser une transition vers un monde bas carbone.

Attaché aux interactions de la recherche avec le monde industriel, Damien Ernst a réalisé ses travaux en étroite collaboration avec l’industrie électrique belge et européenne.

Très présent dans les médias et le débat public pour analyser les questions énergétiques, Damien Ernst a été désigné « Personnalité de l’année » fin 2018 par les lecteurs de La Libre Belgique.

Partagez cette news